Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

J'ai croisé cette photo citation de Pierre Rabhi alors que je m'accordais quelques jours loin de mon ordinateur et de toutes autres sources de travail ou d'obligation quelconque. Avec pour seul objectif, un vrai repos physique et mental.

Un besoin vital tant je sentais la fatigue accumulée et le besoin d'appuyer sur "pause", après des mois génialement intenses. Je me voyais atteindre mon seuil de saturation et replonger, petit à petit,dans un état de tension, de speed et de confusion que je connaissais bien, avant...Et dont je ne veux plus, tant il complique mes relations aux autres et à moi même, tant il menace mon équilibre de vie.

Pendant ces quelques jours, j'ai vraiment écouté mes besoins. Envie de sieste? Sieste. Envie de buller en matant les papillons et les oiseaux? Bullage. Envie de rester à la maison au lieu d'aller me promener? Maison. Envie de prendre le temps de savourer un bain de soleil? Bain de soleil...Trop fatigué pour veiller? Dodo.

Pas toujours facile de s'accorder de vivre ce besoin là sans culpabiliser. Pas toujours facile de l'exprimer et de le vivre au milieu des autres, tant il est ancré dans nos fonctionnements que "ne rien faire c'est mal". Ne rien faire c'est être fainéant, c'est se laisser aller, c'est une forme "d'anormalité".

Avec une semaine de recul, je me félicite d'avoir écouter et respecter ce besoin de ne rien faire. Batteries rechargées, je commence à récupérer la fatigue accumulée et le vide s'est fait dans la tête.

Le stress et les tensions s'évaporent, pour laisser la place à l'enthousiasme, la bonne humeur, l'équilibre, la fluidité, l'ouverture... Des idées et des envies arrivent, des choses s'éclaircissent. Je reprends petit à petit contact avec mon clavier, par envie et non par obligation.

Mais quelques jours ce n'est pas assez : encore besoin "de faire du rien", de "prendre le temps". Si jamais je viens à douter, assaillie par un "fainéante, tu files un mauvais coton", je me rebranche sur mon état de mi-juillet, stressée et stressante, et mon état d'aujourd'hui....Alors les doutes s'évaporent aussitôt.

Et vous, prêt à faire du rien? Peut-être y êtes vous déjà d'ailleurs ((-;

Prendre le temps de ne rien faire
Tag(s) : #Billets d'humeur