Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Souvent, il n'est pas visible. Disons plutôt qu'il ne saute pas aux yeux. Mais pourtant, il est bien là : le fil conducteur qui relie toutes nos expériences, professionnelles et personnelles. Si si, vraiment!

 

J'en ai des exemples tous les jours, et à chaque fois que je travaille sur le parcours d'une personne, notamment pour l'aider à bâtir son CV ou sa biographie. Le dernier en date m'a fait sourire.

 

Le hasard m'a remis sur la route d'une jeune femme, ancienne stagiaire RH dans ma dernière entreprise. A l'époque, elle suivait des études pour devenir psychologue. Je la retrouve agent immobilier, un emploi qu'elle a pris depuis 8 mois...et qu'elle quitte le jour même où nous nous contactons! Pour partir en mission aux Philippines pendant un an, en tant que psychologue mère/enfant, auprès d'une ONG. Elle me dit qu'elle a accepté de partir comme bénévole, pour se faire une expérience dans le domaine et trouver un "vrai poste" à son retour.

 

Quand je lui réponds qu'elle a déjà une expérience probante de psychologue, elle est surprise. Agent immobilier/psychologue - à priori effectivement, pas de rapport. Sauf qu'entre un agent immobilier psychologue et un non psychologue, y'a un vrai monde! 

 

Il y a celui qui s'interesse vraiment à l'acheteur ou au vendeur, qui est à l'écoute, qui sait entendre les peurs et percevoir le "non-verbal", qui dispense les bons conseils, qui arrive à s'adapter aux différents types de personnes qu'il rencontre sans s'agacer. Et puis il y a celui qui voit avant tout un mandat à rentrer, un appartement à vendre, qui est dans une démarche commerciale pure et qui fonce droit devant, en poursuivant son but sans vraiment se soucier de son interlocuteur...

 

Chacun trouvera son type de "public", il en faut pour tous les goûts. Reste que ce métier nécessite, pour ceux qui l'exercent humainement, une bonne dose de psychologie, d'ouverture et d'empathie. Pendant 8 mois, cette jeune femme a mis en pratique concrètement, sur le terrain, ses acquis de psychologue. Consciemment ou inconsciemment. Qui plus est, dans secteur d'activité difficile. Je suis sure qu'en creusant, nous aurions trouver pleins d'exemple où son approche psychologique lui a permis de gérer des situations particulières.

 

Définitivement, nous avons tous un fil conducteur dans nos expériences. Une trame, consciente ou insconsciente, que nous tissons au gré de nos expériences. Il suffit juste de lui apporter un éclairage "autrement", pour la visualiser. Et se rendre compte que depuis des années, chacun oeuvre dans le sens qui, profondément, lui parle et lui plait. Même si parfois, il prend des chemins en apparence, sans rapport. Mais ce ne sont que des apparences...

Tag(s) : #Les ressources de l'humain
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :